Home Santé & Bien être L’auto construction

Autoconstruction

L’auto-construction ou le fait de vouloir construire soi-même sa maison est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère. La réussite du projet dépend en effet de nombreux paramètres et les ignorer peut rendre l’aventure délicate, voire cauchemardesque.

Le temps de la réflexion

Une bonne réflexion préalable quant aux raisons de l’autoconstruction (financières, plaisir de faire ce que l’on veut, prendre le temps, faire en famille, méfiance envers les artisans, ….), une évaluation de ses compétences, de sa trésorerie, de sa capacité à gérer le stress, du temps disponible (en se laissant des périodes de repos indispensables), de l’aide que l’on peut obtenir (amis, voisins, famille, …), de la formation nécessaire préalable à certains travaux (terrassement, gros oeuvre, ….) sont des éléments indispensables à prendre en compte avant tout projet d’autoconstruction dont l’ampleur est souvent méconnue des autoconstructeurs.

Dans le cas d’une autoconstruction donc, cette réflexion préalable est une étape primordiale dont on ne peut se passer, elle permettra de de se rendre compte de la faisabilité du projet ou des lacunes qu’il faudra combler avant la mise en route du chantier même si le projet semble excitant et que l’on est pressé de mettre la main à la pâte !!

Le temps de l’action

Dans le cas d’une autoconstruction, dont la décision, dans la majorité des cas, est liée à des préoccupations d’économie, la gestion du chantier, des matériaux nécessaires et de leur approvisionnement est un poste très important financièrement puisque l’on considère que la main d’oeuvre est gratuite ; il s’agit donc de négocier au mieux les prix auprès des fournisseurs, d’accepter des fins de série, d’acheter en direct, dans les scieries, d’attendre les promotions, etc..

Cas particulier du terrassement et des VRD (Voiries et Réseaux Divers) : les autoconstructeurs font souvent appel à un professionnel en ce qui concerne ces deux postes ; le terrassement va donner au terrain sa forme finale et de mauvais remblais peuvent causer en effet des glissements de terrain ou des retenues d’eau qu’il sera ensuite difficile de corriger ; quant aux VRD, la plupart du temps enterrés, ils sont soumis à des règles très précises concernant les matériaux utilisés, leur espacement et leur profondeur et nécessitent des engins de terrassement.

Pour les autres postes (gros oeuvre, charpente, couverture, isolation, plomberie, électricité, pose des menuiseries, finitions, aménagement extérieur, etc ….), le choix des matériaux (briques monomur, matériaux écologiques -paille, terre- panneaux préfabriqués, etc…), vos compétences, l’aide que vous pourrez avoir, les aléas climatiques ou financiers, les problèmes d’approvisionnement, etc…. détermineront la durée du chantier.

Conclusion sur l’autoconstruction

Donner une durée pour un projet d’autoconstruction est difficile dans la mesure où il y a autant de projets différents que d’autoconstructeurs différents. Un chantier peut durer toute une vie mais, selon Maison Construction, 2 000 heures de travail environ seraient nécessaires pour une maison de 120 m² !

auto construire, autoconstruction, faire sa maison soi même, autoconstructeur

A LA UNE

0 28698

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...