Home Santé & Bien être Déodorant

Le déodorant

Pierres d'alun naturelles © Europhoton - Fotolia.com

Pierres d'alun naturelles © Europhoton - Fotolia.com

Le déodorant, qui fait partie de la famille des produits cosmétiques (cf définition article ‘faire ses cosmétiques’), est utilisé pour corriger les odeurs corporelles provenant de la fermentation des déchets par la sueur grâce à des ingrédients parfumés (lavande, menthe,..) ou aux propritétés absorbantes (talc,..) ; les déodorants peuvent également être utilisés pour limiter la transpiration, on les appelle alors des anti transpirants.

Se présentant sous différentes formes (gel, crème, spray, stick, roll-on…), la majorité des déodorants non biologiques contiennent certains ingrédients (parabènes, triclosan, chlorydrate d’aluminium) qui prêtent à polémique et qui, selon certains chercheurs, seraient responsables de certains cancers ; il en résulte que le marché des déodorants biologiques est en constante hausse.

Les déodorants naturels

  • la pierre d’alun (attention il existe une pierre d’alun synthétique, opaque, qui n’a rien à voir avec la pierre d’alun naturelle composée d’un seul ingrédient et qui peut durer de nombreuses années pour un prix très modique….), un des plus anciens déodorants, existe sous deux formes : en bâton taillé, plus agréable à utiliser, ou à l’état brut ; propriétés astringente et antiseptique ; s’utilise légèrement humidifiée.
  • l’argile : propriétés absorbantes et déodorantes.
  • le bicarbonate de soude : très économique, écologique et efficace.
  • le talc.
  • les plantes : utilisation sous formes d’extraits (rose, sauge, hamamélis, …), de poudre (prêle, sauge, ..) ou d’huiles essentielles ; excepté quelques huiles essentielles comme celle de lavande, la plupart des autres huiles nécessitent d’être diluées à des huiles végétales (arachide, olive, colza, pépins de raisins, …) avant d’être utilisés sur la peau ; HE de sauge ou d’hamamélis (régulation de la transpiration), de lavande, de palmarosa (attention aux contrefaçons, c’est une huile relativement cher dont le parfum se rapproche de celui de la rose ou du géranium),..
  • l’eau : boire beaucoup limite les mauvaises odeurs de transpiration.

Fabriquer son propre déodorant

Fabriquer son propre déodorant est écologique et économique. Comme pour le dentifrice ou tout autre produit cosmétique, trouver la bonne recette (odeur, efficacité, matière, conservation, …) passe d’abord par une phase d’expérimentation indispensable ; les recettes sont légions dans les livres spécialisés et sur le net : alors amusez vous ! Du simple talc, en passant par la crème express (crème fluide bio et HE de palma rose par exemple) aux recettes beaucoup plus compliquées, il y en a pour tous les goûts.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 27408

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...