Home Astuces écologiques La peinture bio : un geste 100% écolo ?

Si les peintures biologiques gagnent aujourd’hui du terrain dans les rayons de bricolage, certaines questions demeurent en suspend pour bon nombre de consommateurs. Quelle est leur composition ?  Sont-elles aussi efficaces pour refaire la peinture d’une chambre ? Leur qualité est-elle équivalente à celle des peintures traditionnelles ?

Avant de les adopter, faisons le point sur ces peintures naturelles et écologiques.

La peinture bio : quelle composition ?

La peinture bio ne comporte pas (ou peu) de résines d’origine pétrochimique. Elles sont remplacées par des composants d’origine naturelle ou végétale comme l’huile de lin, de bois ou de ricin. La peinture bio est diluée à l’eau. La pigmentation est exclusivement assurée par des composants minéraux.

Selon les marques, la peinture bio est plus ou moins naturelle (95-100%). Certaines compositions conservent une part d’additifs pétroliers qui favorise le confort d’application et qui réduit le temps de séchage.

Toutefois, toutes les peintures, même biologiques, émettent des polluants nocifs : les COV (composé organiques volatiles). Le taux de diffusion des COV est tout de même considérablement réduit dans les peintures biologiques par rapport aux peintures traditionnelles.

Biologique VS traditionnelle : le combat de la qualité ?

La qualité d’une peinture biologique est équivalente à une peinture traditionnelle. La peinture du salon sera par exemple aussi efficace et facile à appliquer, avec un temps de séchage compris entre 6 et 8 heures.

Les couleurs minérales des peintures bio ont la particularité de mieux résister au temps et aux UV, quelque soit les teintes : rose, blanc, beige, gris…

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 27408

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...