Home Santé & Bien être Jardin écologique

Le jardin écolo

Appelé également jardin biologique, le jardin écologique est un jardin naturel où les engrais et pesticides de synthèse ainsi que les organismes génétiquement modifiés sont bannis dans le but de préserver les cycles naturels des plantes et la biodiversité. Le jardin est vu comme un microcosme où les interactions entre êtres vivants, habitat et environnement se suffisent à elles mêmes. Le jardin écologique s’inscrit dans une démarche de développement durable et présente de nombreux avantages.

Jardiner écologique

Jardiner écologique ne s’improvise pas du jour au lendemain ; cela fait partie d’une démarche personnelle globale de relation au monde (consommation, loisirs, etc..) où l’agriculture biologique trouve sa légitimité :

  • utilisation d’insectes entomophages (lutte biologique) ou de purins de végétaux : ex la coccinelle qui mange les pucerons, purin d’ortie : puissant insecticide ou macération d’ail contre les araignées rouges, …

  • TCS ou Technique Culturale Simplifiée : méthode simplifiée de travail du sol autour de trois axes principaux qui sont la rotation des cultures, l’utilisation de débris végétaux sur le sol et l’absence de labours pour limiter l’érosion ;

  • utilisation de purins qui remplacement les insecticides, les fongicides ou les engrais chimiques : purin d’ortie ,de prêle, de rhubarbe, degenêt, de fougère, etc… (en agriculture biologique, le terme de purin est étendu aux végétaux en macération, en décoction ou en infusion) ;

  • utilisation massive du paillis

  • utilisation massive du compost (y compris compost toilettes sèches), du fumier et des engrais verts (colza, luzerne, trèfle, … coupés avant qu’ils ne montent en graine puis enfouis dans le sol) ;

  • jardinage avec la lune et les mouvements des planètes (agriculture biodynamique) ;

  • culture sur butte avec double-bêchage au début, puis ajout de compost par la suite permettant de planter très serrer, en quinconque et de réduire l’empreinte écologique (micro-agriculture bio-intensive) ;

  • rotation des cultures et associations légumes/légumes, ou fleurs/légumes pour garder un sol fertile et lutter contre les maladies : ex le basilic attire les abeilles qui favorisent la pollinisation des cultures, la mélisse fait fuir de nombreux insectes, etc…;

  • aucun outillage ne réclamant d’énergie ;

  • récupération eau de pluie et limitation de l’arrosage : arroser le soir pour éviter l’évaporation, paillage, binage (« un bon binage vaut deux arrosages »), etc…

Pour conclure sur le jardin bio

Jardiner écologique est économique et bon pour la santé et la planète et l’alimentation provenant de l’agriculture biologique progresse d’année en année en France favorisée par des labels (AB, …) et des réseaux de distribution de plus en plus nombreux (Satoriz, Naturalia, AMAP, etc…).

jardin bio, jardinage bio, jardiner bio, jardin écolo, écologie au jardin

A LA UNE

0 28698

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...