L’énergie solaire est une source inépuisable, qui peut servir à énormément de choses. Produire du froid avec le soleil peut paraître difficile, et c’est pourtant tout à fait possible. Il existe aujourd’hui des climatisation solaires, beaucoup plus écologiques et économique que les climatisations classiques, très gourmandes en énergie.

Source : Flickr.com

Principe de la climatisation solaire

Il existe différentes techniques de climatisation solaire. La plus répandue est celle dite “par absorption”. Elle consiste à utiliser des capteurs solaires pour faire chauffer une solution d’eau et de bromure de lithium. L’ébullition de cette dernier permet de séparer ses éléments. Leur recombinaison une fois refroidis produit du froid qui sera redistribué dans l’air.

Il existe d’autres techniques comme celles dites par dessiccation ou par évaporation. Elles mettent en contact de l’eau refroidie directement avec l’air. Ils présentent l’inconvénient d’augmenter l’humidité de l’air, mais restent efficace pour faire baisser la température ambiante.

Avantages et inconvénients des climatisations solaires

Les climatisations solaires sont très écologiques. En plus d’utiliser une énergie totalement renouvelable, elles utilisent des fluides frigorigènes inoffensifs pour l’environnement, contrairement aux systèmes classiques.

Elles présentent également l’avantage d’être d’autant plus efficace  par de fortes chaleurs, lorsque le soleil est le plus disponible. Enfin, elles sont silencieuses et présentent une durée de vie plus longues que les systèmes traditionnels.

Un des rares inconvénients de ces systèmes est du à leur jeunesse. Ces technologies étant récentes et encore en cours de développements, elles restent très chers par rapport à ce qui se fait de plus classique.