Home Maison Toiture végétale

La toiture végétale

Toiture végétale, toiture végétalisée, éco toit, toit vert ou toiture verte : cette alternative aux toitures traditionnelles (tuiles, ardoises, …) a des dénominations variées ; grâce à ses nombreux atouts, ce concept, originaire des pays scandinaves, s’inscrit dans une démarche environnementale et commence à voir le jour en France.

Le principe de la toiture végétale

Les tuiles (ou toute autre forme traditionnelle de couverture) sont remplacées par de la terre ou un substrat très léger et des végétaux s’enracinant facilement sur un toit plat ou en légère pente (1 ou 2 %) qui permettra de diminuer l’épaisseur de la couche drainante et donc le poids sur la structure portante qui doit être quand même très résistante.

Toiture végétale © minicel73 - Fotolia.com

Toiture végétale © minicel73 - Fotolia.com

Le subsbrat de la toiture végétale

Aujourd’hui, pour limiter le poids sur la structure, la terre est généralement remplacée par un compost végétal très léger (10 à 15 cm de hauteur) composé de feuilles, d’écorce ou de paille mélangés à des pierres très légères (pierres volcaniques, pierre ponce, argile expansé,…), à de la mousse de sphaigne, à du terreau léger, etc…. qui ont pour but de retenir l’eau et de résister à la compaction.

Les végétaux utilisés dans la toiture végétale

On choisira des plantes vivaces et indigènes, des plantes couvre-sols résistantes à la sécheresse, aux grands vents et aux conditions climatiques difficiles (sédum, graminées, etc…).

Importance du système de drainage

Si certains matériaux (granulés, graviers, …) assurent déjà un bon drainage, on peut également ajouter une membrane de polyéthylène gaufré qui dirigera l’eau vers les gouttières extérieures et offrira un milieu humide aux plantes.

Atouts d’une toiture végétale

  • atouts environnementaux : contribue à la lutte contre l’effet de serre, rôle de filtration de l’air ambiant, élimination dioxyde de carbone et autres particules présentes dans l’air, réduction température estivale, ..

  • bonnes isolations phonique et thermique (protection contre les chocs thermiques : réduction des variations de température allant jusqu’à 40 %)

  • étancheité à l’air et à l’eau

  • bonne résistance au feu

  • plus longue durée de vie que les toits traditionnels (deux fois plus)

  • atout esthétique

Conclusion toiture végétale

La France semble prendre conscience enfin des atouts considérables de la toiture verte et, depuis 2004, tend à rattraper son retard par rapport aux autres pays européens avec un demi million de m² de toiture végétalisée en 2009, grâce notamment au travail de promotion de l’Adivet (Association pour le Développement et l’Innovation en Végétalisation Extensive de Toiture).

toiture verte, toiture végétalisée, toiture en herbe, toiture terre

A LA UNE

0 27408

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...