Recupérer l’eau de pluie est un geste écologique qui permet d’économiser sur sa facture d’eau. L’eau ainsi récupérée peut être utilisée pour arroser le jardin, pour la machine à laver et pour bien d’autres utilisations… Il existe des systèmes de récupération d’eau adaptables à tout type de maison.

Réfléchir à un système de récupération d’eau de pluie

Avant de se lancer dans la mise en place d’un procédé de récupération d’eau de pluie, il faut se demander à quoi va servir cette eau. Est-ce pour arroser le jardin ? Pour l’utiliser dans la chasse d’eau ? Pour la boire ? Les réponses à ces questions permettent de décider des points suivants et d’estimer un coût :

  • combien de temps faut-il stocker cette eau ? (exemple: faire des stocks d’eau pour l’été prochain)
  • Faut-il la traiter pour la rendre de meilleure qualité ? (achat de produits chimiques)
  • Quel système installer pour la réutiliser après récupération ? (tuyau d’arrosage, plomberie intérieure…)

La question primordiale reste celle de la collecte de l’eau. Un système de récupération d’eau de pluie efficace doit permettre de récupérer une eau de bonne qualité dans des quantités satisfaisantes.

Quelle cuve de récupération d’eau de pluie choisir ?

La cuve est l’élément principal du système de récupération d’eau de pluie. Le choix de la cuve doit se faire en fonction de divers paramètres comme :

  • la taille de la cuve (à déterminer en fonction des besoins et des possibilités de récupération d’eau)
  • Le matériau utilisé pour sa fabrication (influe sur le prix, le poids et la longévité de la cuve). Les matériaux les plus utilisés sont le métal, le bétonet (un plastique très résistant).
  • L’utilisation faite de l’eau récupérée (attention, il est très difficile de rendre l’eau de pluie potable)
  • Pour quel emplacement ? (cuve enterrée, hors sol…). Une cuve enterrée permet de stocker l’eau dans de meilleures conditions et de garder un PH neutre.