Home Astuces écologiques Une charte pour voyager responsable ?

Pour l’organisation de votre trek au Pérou, peut-être avez-vous entendu parler d’une charte à respecter. En effet, il existe plusieurs chartes diffusées par des organismes promouvant le tourisme durable. En France, il existe la charte éthique du voyageur et la charte du tourisme équitable et solidaire, cette dernière s’adressant plutôt aux agences de voyages responsables.

Deux 2 grandes associations françaises pour le tourisme responsable

Dans les années 2000, deux grandes associations ont été créées pour promouvoir le tourisme responsable, ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) en 2004 et ATES (Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire) en 2006.

Ces deux structures poursuivent un but commun : intégrer les principes du développement durable au tourisme. ATR propose un programme de certification pour les tours-opérateurs. L’ATES a, quant à elle, lancé un label : la Garantie Tourisme Équitable et Solidaire. Chacune de ces associations a rédigé une charte qui doit notamment être respectée par les membres du réseau.

ATR : la charte éthique du voyageur

La charte éthique du voyageur a été créée en 1996 avant d’être diffusée par l’agence Atalante, le guide de voyage Lonely Planet et le magazine Grands Reportages. chaussures de marche

Elle s’organise autour de quatre grands principes :

  • Le respect des populations locales : faire preuve d’humilité et comprendre les cultures et les traditions des pays visités.
  • Comprendre le point de vue local concernant la valeur des biens et de l’argent : descendre dans les hôtels locaux, ne pas distribuer de cadeaux dangereux (médicaments), ne pas faire de cadeaux déplacés…
  • Respecter l’environnement : ne pas laisser de déchets derrière soi lors d’un trek à Bali par exemple, ne pas déranger les animaux, respecter les écosystèmes, etc.
  • Respecter le patrimoine culturel : ne pas dégrader les sites et les monuments, ne pas acheter d’objets provenant de sites pillés, ne pas escalader les sites, etc.

ATES : la charte du tourisme équitable et solidaire

ATES a rédigé une charte en 2007, que doivent signer les membres de son réseau.

LOGO ATES

Cette charte est divisée en trois axes :

  • Relation avec les partenaires d’accueil et organisation des voyages : travail en partenariat avec les populations locales, les partenaires impliqués dans le développement de la collectivité, favoriser l’impact du voyage sur l’économie locale…
  • Engagements pour le développement local : réaliser des bénéfices reversés à un fonds de développement alloué aux populations d’accueil.
  • Sensibilisation du voyageur : l’agence doit sensibiliser le voyageur sur les enjeux du tourisme solidaire, l’informer sur ses actions en matière de tourisme durable, être transparente sur la répartition du prix des voyages, etc.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 23983

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...