Home Transport écolo Transports en commun

Les transports en commun

Contrairement aux transports individuels, les transports collectifs ou transports en commun permettent de voyager ou de se déplacer à plusieurs dans un même véhicule ou moyen de transports (train, autocar, voiture, bateau, …) et de limiter ainsi les problèmes de pollution.
Des modes alternatifs de transports en commun comme le co-voiturage ou le partage de voiture (voire le stop !) permettent de réduire de façon plus conséquente encore sa consommation d’énergie et de pallier au manque de transports en commun traditionnels en zone rurale (quand ces transports existent, les horaires ne sont pas toujours adaptés).

Les transports en commun traditionnels (train, bus, tramway, métro, avion)

Le bus

il s’agit d’un mode de transport très économique pour l’usager, surtout avec les formules d’abonnement dans les grandes villes, et sans risque (beaucoup moins d’accident qu’en voiture) ; pour la collectivité, la dépense d’énergie, lorsque le bus est plein, est limitée et le trajet peut être bien plus rapide s’il existe des voies spécialement réservées ; le moins : selon les villes et leur importance, arriver à faire coïncider ses propres horaires avec ceux du bus, lieux plus ou moins bien desservis, service qui finit généralement tôt, problèmes d’insécurité dans les grandes villes selon les quartiers, souvent pas adapté aux handicapés physiques, difficile lorsque l’on possède des bagages, souvent en grève ….

Le train

qu’il s’agisse de transport urbain (à l’intérieur d’une même ville) ou de transport interurbain, le train, comme le bus, a ses avantages (économique, surtout si l’on réserve ses billets à l’avance, ..) et ses inconvénients (insécurité le soir dans certaines gares, gestion des horaires et des grèves, nécessité de prendre un autre moyen de transport en dehors des « noeuds » du réseau ferroviaire, etc…).

L’avion

il s’agit du mode de transport le plus polluant, même plein !

Les modes de transports alternatifs : le co-voiturage et le partage de voiture.

Le co-voiturage

avantages pour l’utilisateur : économique, même si, contrairement à l’auto-stop, il s’agit d’une pratique payante (prix variable qui est déterminé par le propriétaire du véhicule) ; économie sur l’achat d’un véhicule, l’assurance, le carburant, l’entretien… ; le moins : pratique qui n’est pas encore très développée … même s’il existe de nombreux sites internet à ce sujet (http://www.covoiturage.fr/) ;
avantage pour la collectivité : diminution de la pollution et des embouteillages, …
Le partage de voiture
présent seulement dans les grandes villes, le car-sharing ou l’autopartage permet aux usagers d’utiliser une voiture rapidement et occasionnellement en étant sociétaire d’une coopérative d’autopartage.

Conclusion sur les transports en commun

Les transports en commun présentent de réels avantages en terme d’environnement et de pollution (excepté l’avion) ; ils sont également très économiques pour l’usager ; le choix d’un tranport plutôt qu’un autre dépend de nombreux paramètres (lieu, horaire, disponibilité, etc…) sachant qu’il peut être intéressant de combiner plusieurs modes de transports en commun comme par exemple le train et le vélo lorsqu’il existe des compartiments prévus à cet effet.

transports en commun, bus, tramway, train, covoiturage, transports écolo, déplacements écologiques

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 24915

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...