Home Jardin écolo Papillon, abeille, etc. : focus sur les insectes pollinisateurs

Tous les jardiniers et les amoureux de la flore savent que sans les insectes pollinisateurs, la nature telle qu’on la connait et qu’on l’aime, n’existerait pas. Ils sont essentiels pour la reproduction des plantes et la production de fruit.

Papillon, abeille, etc. : zoom sur les insectes pollinisateurs

Papillon, abeille, etc. : zoom sur les insectes pollinisateurs

Le principe de la pollinisation

Si certaines plantes arrivent à être pollinisées grâce au vent (appelées plantes anémogames), ce n’est pas le cas pour d’autres et elles sont nombreuses.

Elles sont appelées les plantes entomogames et pour se reproduire, elles ont besoin des insectes qui en butinant de fleur en fleur viennent les polliniser. C’est grâce à ce travail involontaire que les fleurs fécondées peuvent donner des fruits ou des graines et que l’espèce survie. Selon les études scientifiques on estime qu’environ 80% des plantes à fleurs doivent leur survie grâce aux insectes pollinisateurs.

Les acteurs d’une pollinisation efficace

On distingue parmi les insectes pollinisateurs 4 grandes familles :

– les lépidoptères c’est-à-dire les papillons de jour et de nuit qui se nourrissent du nectar des fleurs. Il existe 5200 espèces de papillons répertoriées.

– les hyménoptères qui englobent les abeilles qu’elles soient sauvages ou bien domestiques, les bourdons, les guêpes, mais également les fourmis.

– les diptères qui comprennent les syrphes, les bombyles mais également les mouches. De petites tailles, ils préfèrent butiner les petites fleurs. Sans eux, leur pollinisation ne serait pas possible puisque les autres insectes plus gros sont attirés par les fleurs plus imposantes.

– les coléoptères qui représentent tous les insectes avec des carapaces (coccinelle, scarabée, gendarmes, etc.). Même si en tant qu’insectes pollinisateurs, ils sont moins efficaces que les insectes des autres familles citées précédemment, ils n’en restent pas moins utiles pour la pollinisation et surtout dans le cadre d’un jardinage raisonné.

La coccinelle est un insecte bienfaiteur pour le jardin.

La coccinelle est un insecte bienfaiteur pour le jardin.

Prenons l’exemple de la coccinelle, en plus d’avoir un impact sur la pollinisation de fleurs, l’achat de larves de coccinelles permet également de protéger les plantes des pucerons nuisibles de façon écologique. Elles sont les alliées des fleurs, des plantes et des jardiniers pour un beau jardin naturellement fleuri et sain, sans pesticides…

Les insectes pollinisateurs sont essentiels à la protection de la nature et à son épanouissement. C’est en se rendant compte de cela que l’on prend mieux la mesure du problème de l’utilisation intensive de produits phytosanitaires. Ils sont l’ennemi n°1 des insectes pollinisateurs et notamment des abeilles qui en meurent intoxiquées.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 24915

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...