Home Energie Existe-t-il une alternative aux radiateurs gourmands en énergie?

Le budget consacré au chauffage constitue une grosse part de vos dépenses. Pour le diminuer, vous devez trouver une solution alternative. Certains fabricants proposent des appareils, qui vous permettent de faire des économies tout en gagnant en confort. Entre les énergies traditionnelles et les énergies renouvelables, c’est à vous de choisir !

Les radiateurs électriques à inertie

Depuis la création des premiers convecteurs, le chauffage électrique n’a cessé d’évoluer. Les radiateurs à inertie de nouvelle génération allient confort et économie d’énergie. Doté d’un cœur de chauffe (en fonte ou céramique) ou d’un fluide caloporteur, l’appareil accumule la chaleur produite pour ensuite la restituer au fur et à mesure sans à-coups et de manière homogène du sol au plafond.

La chaudière à condensation

Le chauffage à condensation utilise du gaz ou du fioul pour produire de la chaleur. Il consomme moins d’énergie qu’une installation centrale traditionnelle. Il récupère les fumées auparavant rejetées dans l’atmosphère pour les transformer en vapeur d’eau et récupérer un maximum de calories. Celles-ci sont utilisées pour chauffer l’eau de retour des radiateurs. Les performances de la chaudière à condensation sont optimisées grâce à la mise en place d’un plancher chauffant ou de radiateurs dits « basse température ».

Le recours aux énergies renouvelables

Vous pouvez effectuer des économies tout en respectant davantage l’environnement grâce à l’utilisation des énergies renouvelables. Cette ressource est disponible à des prix imbattables. Elle est même gratuite selon le système. Aujourd’hui, il existe plusieurs types d’installation de chauffage « écologique », qui sont de plus en plus performants.

Le chauffage au bois

Le bois constitue le combustible le moins cher. Son prix varie en fonction du produit utilisé : bûches, pellets ou plaquettes. Il existe plusieurs systèmes, qui vont dépendre de votre utilisation :

  • Pour un chauffage d’appoint, optez pour un poêle, un insert ou une cheminée.
  • Pour un chauffage central, misez plutôt sur une chaudière à bois, un poêle bouilleur ou une cheminée à foyer fermé équipée d’un distributeur de chaleur.

Le chauffage solaire

Grâce à la chaleur du soleil, des capteurs ou des panneaux solaires réchauffent l’eau, qui alimente le circuit de chauffage. Ce système ne permet pas de couvrir l’ensemble de vos besoins. Mieux vaut l’utiliser en appoint, car il fonctionne essentiellement les journées ensoleillées quand il ne fait pas très froid. Ou alors vous pouvez opter pour le chauffage électro-solaire. Des radiateurs à inertie sont directement alimentés en électricité par des panneaux solaires installés sur votre toit ou dans le jardin. Ces panneaux fonctionnent tout au long de l’année même si le temps est couvert.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur utilise une énergie gratuite tout comme le chauffage solaire. Elle récupère les calories présentes naturellement à l’extérieur, dans l’air (pompe à chaleur aérothermique) ou la terre (pompe à chaleur géothermique). Cet appareil diffuse ensuite la chaleur au sein du logement par le biais de radiateurs, d’un plancher chauffant ou de ventilo-convecteurs. A noter, l’installation demande un minimum d’électricité pour fonctionner.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 21090

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...