Home Santé & Bien être Le bio sportif en 4 règles

bio-sportif-regles-vie-sport

Manger bio lorsqu’on est sportif. Pourtant, certains adeptes de l’exercice physique en ont fait un mode de vie. Etre bio sportif, qu’est-ce que c’est ? On vous dit tout !

A quoi correspond le bio ?

D’abord, une première définition du bio s’impose. Le bio est bien souvent associé à l’alimentation, mais le bio peut entrer dans de nombreuses sphères du quotidien. Les bio consommateurs se démarquent avant tout par leur consommation éthique : gaspillage, pollution, recyclage, provenance des aliments, composition des aliments, composition des produits d’entretien, pratique de sports non polluants, transports verts…

Côté alimentation, manger biologique c’est privilégier les produits frais, locaux, de saison et les cuisiner rapidement plutôt que de les stocker. Côté assaisonnement, les huiles sont extraites en pression à froid et les aliments non raffinés (sucre, sel par exemple).

Les règles de vie du bio sportif

  1. Le bio sportif mange sainement

Pour une meilleure pratique sportive, le sportif lambda privilégie une alimentation riche en protéines. Le bio sportif, quant à lui, mange équilibré avec seulement 10 ou 15% de protéines sur l’ensemble des calories consommées. En effet, le bio sportif a en tête que l’ammoniac et l’acide urique que l’on trouve dans les protéines sont difficiles à éliminer pour l’organisme et peuvent causer des problèmes osseux. Le bio sportif privilégie les fruits et légumes frais et une bonne hydratation.

  1. Le bio sportif accepte de transpire

Contrairement à d’autres sportifs, le bio sportif accepte de transpirer et de laisser sa température corporelle croître. Ainsi, ils ne privilégient pas des vêtements running « anti transpirants » que l’on trouve dans les marques de mode sport.

En parallèle, le bio sportif n’utilise pas de déodorants aux sels d’aluminium, réputés cancérigènes.

  1. Le bio sportif exclue les dopants

Jamais le bio sportif ne se stimule chimiquement. Il privilégie une pratique saine, naturelle et destinée à préserve l’organisme et la santé. Ainsi, les boissons énergisantes, compléments alimentaires et tout produit pouvant provoquer des effets secondaires sont proscrits. Faire du sport aujourd’hui pour garder la santé demain : voilà leur credo.

  1. Le bio sportif court loin de la pollution

Les adeptes de la course à pieds la pratiqueront dans un lieu non pollué. De quoi éviter toux, asthme et risques cardiovasculaires sur le long terme. En effet, le but lorsque l’on court est d’entretenir cœur, poumons e organisme, et non pas le dégrader !

 

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 24128

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...