Home Astuces écologiques Aménager une cuisine potagère

C’est le nouveau luxe des cuisines modernes : en plus d’un mobilier design et d’un aménagement très tendance ouvert sur le salon, les potagers font de plus en plus leur arrivée à l’intérieur des logements. Ce sont surtout les appareils connectés qui ont popularisés et rendu « hype » cette pratique, pour le plus grand bonheur des écologistes en mal de jardin. Vous aussi aimeriez avoir un potager dans votre cuisine ? Suivez le guide !

Que peut-on faire pousser à l’intérieur d’un logement ?

Tout ne peut pas pousser dans une cuisine à l’intérieur d’un logement, surtout par manque de place. Oubliez donc la culture de racines et autre légumes qui poussent en terre comme les carottes, les poireaux ou encore bien sûr les pommes de terre. Cela étant, vous pouvez tenter la culture de petites racines comme les radis, qui n’ont pas besoin de beaucoup d’espace.

L’idéal pour vous est de faire pousser des plantes aromatiques comme le basilic, la coriandre, ou encore le persil. Etant des plantes qui poussent vers le haut et non vers le bas comme les racines, elles seront beaucoup plus faciles à cultiver. C’est la même logique pour certains légumes que vous pouvez donc faire pousser dans votre cuisine comme les tomates cerises, les fraises, les salades, les épinards ou encore les poivrons. A vous de faire votre choix selon vos aliments favoris !

Comment aménager une cuisine potagère ?

Le plus simple pour vous est de trouver un endroit ensoleillé où poser vos semis. Il peut s’agir d’une table ou d’une étagère, selon le mobilier présent dans votre logement. Pour une cuisine encore plus design et contemporaine, vous pouvez utiliser des objets connectés afin de faire pousser sereinement vos herbes aromatiques.

Autre astuce déco : le meuble-potager. Pour cela, il vous faut une vieille commode ou meuble à tiroir que vous n’aimez plus. Redonnez-lui un coup de jeune si besoin puis agrafez du plastique dans tout le fond et les bords des tiroirs. Vous pourrez alors y mettre de la terre et vos semis, en prenant soin de laisser les tiroirs ouverts pour que ces derniers aient l’ensoleillement dont ils ont besoin.

Enfin, si vous ne voulez pas laisser vos pots de semis à la vue de tous, une autre astuce s’offre à vous pour préserver la cuisine avec une jolie déco. Un peu comme le meuble-potager, il s’agit de cacher vos cultures ailleurs. Si vous possédez dans votre cuisine intégrée un tiroir très profond (souvent utilisé pour ranger les huiles), vous pouvez y cacher vos semis.

Faites cependant attention de choisir une variété de plantes qui supporte l’obscurité où vous risqueriez de les faire mourir.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 20666

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...