Home Maison 3 éco-gestes pour avoir une chambre à coucher plus saine

Saviez-vous que nous passons 1/3 de notre vie dans notre chambre à coucher ? On comprend mieux l’importance d’avoir une chambre pour dormir plus saine pour notre bien-être au quotidien et pour la qualité de notre sommeil.

On connait déjà certains gestes simples comme :
– aérer été comme hiver, pendant 15 minutes tous les jours sa chambre à coucher,
– ne pas surchauffer la pièce (la température idéale étant entre 16 et 18°C),
– ou bien encore déplacer le matériel hifi dans une autre pièce pour que les champs électromagnétiques ne viennent pas perturber votre sommeil.
Voici 3 autres éco-gestes à connaître afin d’éliminer le plus de polluants possibles de la chambre et mieux gérer le bilan carbone de cette pièce de vie essentielle à notre bien-être.

3 éco-gestes pour avoir une chambre à coucher plus saine

3 éco-gestes pour avoir une chambre à coucher plus saine

Partir à la chasse aux acariens et à la poussière

Les acariens font partie des allergènes particulièrement agressifs que l’on retrouve dans les chambres à coucher. Ils adorent nos matelas et nos oreillers encore bien chauds et à l’abri de la lumière, qui sont un vrai paradis pour eux. Pour cela, profitez des rayons de soleil pour faire respirer vos oreillers en plume (on évite bien entendu les oreillers en duvet vif) ou en synthétique. Lavez tous les 6 mois vos coussins et aspirez régulièrement votre matelas (au moins une fois par semaine). Il existe également des housses de protection anti-acarien pour aider les personnes allergiques.

En ce qui concerne la poussière, aspirez au moins deux fois par semaine votre chambre, particulièrement si vous avez des tapis ou bien de la moquette au sol.

Pensez à changer vos draps toutes les 2 semaines pour éviter la prolifération microbienne dans votre lit. Couvertures, édredons et housses de matelas doivent aussi être lavés régulièrement.

Éviter les polluants le plus possible

On l’a vu plus haut, renouveler l’air de sa chambre est particulièrement nécessaire dans la chasse aux polluants. Vous pouvez également être vigilant à ce que vous faites entrer dans cette pièce. Privilégiez notamment :
– la literie naturelle et des oreillers souples et moelleux qui ont été élaborés dans le respect de l’environnement, des animaux et des hommes qui les fabriquent.
– la peinture écologique sans COV qui se compose de pigments naturels
– les sols sans solvants et des colles non nocives
– les meubles en bois naturel non traités

Afin d’éviter de polluer l’air de cette pièce, évitez également les produits d’entretien toxiques, revenez à l’essentiel : savon noir, vinaigre blanc, etc.

Et si vous avez envie de parfumer votre chambre, optez pour des huiles essentielles ou des pots-pourris naturels, plutôt que de faire brûler des bougies ou de l’encens qui vont polluer l’air de la pièce et dégager des substances irritantes.

Privilégiez les matières naturelles

En terme de déco là aussi privilégiez les matières naturelles. Par exemple, choisissez des rideaux en coton bio ou bien encore en chanvre, qui sont à la fois écologiques et très tendance en ce moment. Cela vous permettra de créer une ambiance zen et relaxante dans cette pièce dédiée à la détente et au repos.

Vous pouvez même mettre une plante dépolluante dans votre chambre ! Attention bien entendu à ne pas transformer cette pièce en jardin d’hiver, parce que comme on le sait les plantes rejettent du CO2, ce qui n’est pas bon dans une chambre à coucher.

Mais les aloès, les cactus ou bien encore les philodendrons, ont la capacité d’assainir l’air et de le purifier, donc en mettre un dans sa chambre peut être une bonne chose !

Enregistrer

Enregistrer

Attached Files:

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 24915

Nettoyer et détacher un meuble verni : recettes de grands-mères pour entretenir et éliminer les taches sur le vernis Par définition, un meuble verni est déjà protégé contre les...